Les incontournables

Les Editions Karthala présentent la sélection des Incontournables, les ouvrages de référence.

Voir tous les incontournables

Maison d'édition Karthala

La maison d'édition Karthala a été fondée en mai 1980, à Paris, avec pour objectif la publication et la diffusion de textes sur les questions internationales en rapport avec les pays du Sud. Vingt ans après les indépendances des années 1950 et 1960, le besoin se faisait sentir de nouvelles approches politiques de ce que l'on appelait alors le "Tiers monde", et en particulier de l'Afrique.


Un article sur RFI par Sabine Cessou (31 octobre 2014) "Les éditions Karthala prennent un coup de jeune"

En savoir davantage

Recherche avancée

Frais de port offert pour les envois en France, Europe et Magrheb.

Découvrez

Découvrez nos nouveautés

Découvrez nos nouveautés

Découvrez nos nouveautés

La personnalité du mois : Philippe Delisle

Philippe Delisle est professeur d’Histoire contemporaine à l’université Lyon 3. Il a d’abord travaillé sur l’histoire des missions chrétiennes, en particulier dans la Caraïbe. Après une thèse sur le renouveau évangélisateur en Martinique au début du XIXe siècle, qu’il a ensuite publié sous le titre Histoire religieuse des Antilles et de la Guyane françaises, il a étendu ses recherches aux phénomènes d’acculturation en Haïti. Ces thématiques l’ont naturellement conduit à s’impliquer dans la revue Histoire et Missions chrétiennes, devenue depuis Histoire, mondes, cultures religieuses.

Son intérêt pour l’histoire de la christianisation l’a conduit à se pencher progressivement sur la propagande missionnaire développée en Europe. Des chercheurs avaient déjà mis en avant le rôle des images, employées pour mieux mobiliser les énergies. Or, parmi ces images, figurait une source encore peu étudiée, mais à l’impact social très large : la BD. On songe bien évidemment à Tintin au Congo, mais bien d’autres albums contiennent une même dimension apologétique. Philippe Delisle s’est donc lancé sur un champ d’études nouveau, commençant par faire le point sur les imaginaires coloniaux et chrétiens dans la BD « franco-belge », puis s’attachant à préciser la place qu’y tient la figure du missionnaire aventurier. Ces deux thématiques sont l’objet de publications : Bande dessinée franco-belge et imaginaire colonial. Des années 1930 aux années 1980 et De Tintin au Congo à Odilon Verjus. Le missionnaire, héros de la BD belge.

Dans le même temps, il a  développé à Lyon un enseignement en master sur l’usage de la BD comme source, et a organisé, en partenariat avec Olivier Christin, professeur à Neuchatel, et Dargaud, des « master class » impliquant des auteurs. Les étudiants lyonnais ont ainsi pu rencontrer en 2014 les deux créateurs de la série à succès « Blacksad ».

Philippe Delisle a finalement pris la direction d’une nouvelle collection lancée par Karthala : « Esprit BD », qui se propose d’analyser sous un angle historique ou sociologique les récits en cases et en bulles.  Il a dirigé le dernier ouvrage collectif paru, illustré avec des images en couleurs, consacré aux religions, et qui entend montrer à la fois l’ancienneté et la complexité des relations entre 9e art et croyances diverses : Bandes dessinées et religions. Des cases et des dieux.