Les incontournables

Les Editions Karthala présentent la sélection des Incontournables, les ouvrages de référence.

Voir tous les incontournables

Maison d'édition Karthala

La maison d'édition Karthala a été fondée en mai 1980, à Paris, avec pour objectif la publication et la diffusion de textes sur les questions internationales en rapport avec les pays du Sud. Vingt ans après les indépendances des années 1950 et 1960, le besoin se faisait sentir de nouvelles approches politiques de ce que l'on appelait alors le "Tiers monde", et en particulier de l'Afrique.


Un article sur RFI par Sabine Cessou (31 octobre 2014) "Les éditions Karthala prennent un coup de jeune"

 


En savoir davantage

PARSAPAJOUH Sepideh

Au coeur d'un bidonville iranien. De Zurâbâd à Islamâbâd

29,00 € TTC

Résumé

Au miroir singulier de ce quartier, le livre propose aussi un regard nuancé sur de la culture iranienne contemporaine dans laquelle s’inscrivent les manières de vivre des Islamâbâdis.

Détails

ISBN 9782811116576
Nombre de pages 368
Hauteur 240 mm
Largeur 160 mm
Date de parution 2016
Date de publication 28/07/2016

Editeur

Karthala

Collection

Hommes et sociétés

Zone(s) géographique(s)

Orient

Thématique(s)

Géographie et environnement, Peuples et sociétés, Questions sociales, Anthropologie

Description complète

Pendant plus de 40 ans, le quartier auto-construit de Zurâbâd s’est formé et transformé sur une colline accidentée au milieu de la ville de Karaj à 45 km de Téhéran, la capitale iranienne. À la marge géographique et sociale de la ville, le quartier se démarque autant par l’irrégularité de son relief que par la densité de son tissu urbain. Son développement circulaire du bas vers le haut s’étend jusqu’au sommet de la colline avec des constructions de plus en plus fragiles.

Les descriptions et l’analyse ethnographiques de l’auteur dépassent l’évidence de la pauvreté et de la précarité matérielle de ce quartier, le réduisant à une société défavorisée et sans identité, en marge de la société urbaine dominante, et stigmatisée comme un lieu de chaos et de misère. L’auteur rend compte, au contraire, d’un équilibre humain et d’une authentique qualité de vie. Elle met en lumière ce que les statistiques, les discours officiels et les représentations courantes ignorent ou occultent : l’ordre invisible qui sous-tend, harmonise et pérennise une société laissée pour compte par l’État et livrée à elle-même. Cet ordre créé par les habitants eux-mêmes en vertu de mille savoir-faire concrets et de tout un système de valeurs spirituelles ou symboliques.
Elle analyse les pratiques quotidiennes des habitants sous différents angles structurant leur vie sociale : l’aménagement et la gestion d’un espace réduit et accidenté ; l’« art de faire » mobilisé pour engendrer un quartier à partir du néant ; les « formes de vie » cultivées pour faire société en marge de la ville ; enfin, les expressions identitaires manifestées à l’occasion de certains temps rituels majeurs, à l’intérieur du quartier comme en direction de la ville.

Au miroir singulier de ce quartier, le livre propose aussi un regard nuancé sur de la culture iranienne contemporaine dans laquelle s’inscrivent les manières de vivre des Islamâbâdis.

Sepideh Parsapajouh est anthropologue et chargée de recherche au CNRS (Laboratoire d’anthropologie urbanités mondialisations / Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain).

Table des matières

Préface de Christian Bromberger

Première partie : Introduction

Histoire d’une enquête à la première personne

Un fait innommable ?

Historique d’un « problème urbain »

Quartiers illégaux et politiques publiques

De Zurâbâd à Islamâbâd

Pour une ethnographie de Zurâbâd 

 

Deuxième partie : L’humanisation d’un lieu

1. L’espace domestique

Qu’est-ce qu’une maison à Islamâbâd ?

Élasticité fonctionnelle de l’espace domestique

Aménagement et esthétique de l’espace intérieur

2. L’espace du sacré

Les mosquées en Iran et leur inscription dans l’espace social

La mosquée à Islamâbâd : maison de Dieu et extension du chez-soi

Le hoseyniyeh : lieu de mémoire et espace de convivialité

3. L’espace marchand

Le bâzâr : cœur de l’Iran traditionnel

Le centre commercial : emblème de la modernité

La boutique d’Islamâbâd : entre l’espace public et l’espace domestique

4. L’espace scolaire

Le système éducatif en Iran : du maktab à la madreseh

L’école à Islamâbâd : une passerelle pour la ville autre

5. Espace et statuts

La ségrégation spatiale : « en haut », « en bas »

Autour de soi : « nous » et « les autres »

La relation au terrain : propriétaires et locataires

Mobilité résidentielle : du quartier à la ville

 

Troisième partie : La production d’un ordre social 

6. Les savoir-faire

Les savoirs hérités de la vie rurale

Les propriétaires

Les cultivateurs

Les khosh-neshin

Les marchands

Les nouveaux métiers de la vie urbaine

Les boulangeries

L’horlogerie

Le commerce ambulant de fruits et légumes

Les métiers féminins

Le corps, les soins et la pharmacopée

7. Parenté et sociabilités

Le système de parenté en Iran

La famille et le lien social à Islamâbâd 

8. Les savoir-vivre

Les rapports de voisinage : dans la ville, dans le quartier

La relation don/contre-don comme échange avec le sacré

Savâb : une croyance indispensable aux intérêts spirituels

Nazr : un partage consacré

La relation don/contre-don dans l’économie matérielle

Qor’eh-keshi : un système d’emprunt entre soi

Les échanges de cadeaux

Une occasion d’échanges : le mariage

Deux concepts entrelacés : nâmus et javân-mardi

 

Quatrième partie : Le temps rituel entre le quartier et la ville 

9. La mémoire collective

10. Nowruz : la fête du renouveau

Khâneh-tekâni : le grand nettoyage de printemps

Sâl-tahvil : le premier jour

Châr-shanbeh-suri : la fête du feu

Sizdah-bedar : le treizième jour

11. Le mois de Ramazân : entre sacré et profane

12. Le mois de Moharram : pratiques rituelles et construction identitaire

Islamâbâd à l’heure de Moharram

Description de la cérémonie

Déroulement de la journée

Conclusions

Postface

Annexe. Inventaire des plantes utilisées par la population d’Islamâbâd

Bibliographie

Index des noms, des lieux et des termes techniques

Table des illustrations

A découvrir également...

La révolution sous le voile. Femmes islamiques d'Iran

ABDELKAH Fariba

La révolution sous le voile. Femmes islamiques d'Iran

Parmi les questions posées par la révolution iranienne, l'une d'entre elles passionne encore l'opinion occidentale : la question des femmes.

26,00 €

Plus de détail

Les mondes chiites et l'Iran

Les mondes chiites et l'Iran

A l'encontre de l'idée du "croissant chiite", ce livre présente les "mondes chiites", au pluriel, dans toute leur complexité. De l'Afrique à la Chine, sans compter les diasporas, on trouve des groupes chiites...

32,00 €

Plus de détail

Les mille et une frontières de l'Iran. Quand les voyages forment la nation

ADELKHAH Fariba

Les mille et une frontières de l'Iran. Quand les voyages forment la nation

L’orientalisme et l’idéologie nationaliste ont laissé dans l’ombre les relations pluriséculaires nouées par l’Iran avec le reste du Moyen-Orient, mais aussi et surtout avec le Caucase,...

32,00 €

Plus de détail

Au coeur du bidonville de Mathare Valley. La politique du ventre vide à Nairobi

RODRIGUEZ-TORRES Deyssi

Au coeur du bidonville de Mathare Valley. La politique du ventre vide à Nairobi

Issu d’un travail de sociologie politique réalisé durant les années 1990 et 2000, ce récit n’est pas sans rappeler les études publiées sur les grandes métropoles...

29,00 €

Plus de détail

  • annee_oeuvre 2016
  • auteur_nom_oeuvre PARSAPAJOUH
  • auteur_prenom_oeuvre Sepideh
  • code_barre_ean_oeuvre 9782811116576
  • date_publication_oeuvre 2016-07-28
  • dilicom_auteur_oeuvre PARSAPAJOUH
  • editeur_oeuvre Karthala
  • hauteur_oeuvre 240
  • isbn_oeuvre 9782811116576
  • largeur_oeuvre 160
  • nombre_page_oeuvre 368
  • titre_litteraire_oeuvre Au coeur d'un bidonville iranien. De Zurâbâd à Islamâbâd

Newsletter

Afin d'être tenu informé de notre actualité, vous pouvez vous inscrire à notre lettre de diffusion.