Les incontournables

Les Editions Karthala présentent la sélection des Incontournables, les ouvrages de référence.

Voir tous les incontournables

Maison d'édition Karthala

La maison d'édition Karthala a été fondée en mai 1980, à Paris, avec pour objectif la publication et la diffusion de textes sur les questions internationales en rapport avec les pays du Sud. Vingt ans après les indépendances des années 1950 et 1960, le besoin se faisait sentir de nouvelles approches politiques de ce que l'on appelait alors le "Tiers monde", et en particulier de l'Afrique.


Un article sur RFI par Sabine Cessou (31 octobre 2014) "Les éditions Karthala prennent un coup de jeune"

 


En savoir davantage

GUEYE Omar

Mai 1968 au Sénégal. Senghor face aux étudiants et au mouvement syndical

24,00 € TTC

Résumé

Cet ouvrage revisite les événements de Mai 1968 au Sénégal à la faveur de la floraison de nouvelles sources d’archives et de nombreux témoignages à l’orée de leur cinquantième anniversaire.

Détails

ISBN 9782811117023
Nombre de pages 336
Hauteur 240 mm
Largeur 160 mm
Date de parution 2017
Date de publication 02/10/2017

Editeur

Karthala

Collection

Hommes et sociétés

Thématique(s)

Histoire, Politique, Peuples et sociétés, Questions sociales

Description complète

La vague de contestation sociale qui balaya le monde en mai 1968, de Paris à Prague en passant par Rome et Chicago, déferla aussi sur l’Afrique. Le Sénégal a été secoué par ce mouvement d’émancipation « par la rue » et Dakar connut des protestations violentes de la part des étudiants et des syndicats dont l’intensité en a fait vaciller le pouvoir.

Huit ans après l’indépendance, les étudiants de ce qui était encore appelé, la « 18e université française » de Dakar, ont bien été le détonateur d’une des plus profondes crises politiques du pays. Rapidement soutenus par les lycéens, les travailleurs et une partie de la population, le mouvement de contestation prit de l’ampleur. Parti de la capitale, il se généralisa à l’ensemble du pays, exprimant une véritable défiance à l’égard du régime du président Léopold Sédar Senghor.

En s’appuyant sur des archives inédites et de nombreux témoignages d’acteurs des événements de Mai 1968, l’auteur restitue ici toute la trame et le relief à cet évènement qui a mis le Sénégal au coeur du monde. Il saisit avec précision le déroulement des faits permettant de comprendre l’engrenage de la contestation. Il explique les rapports de force entre les différents acteurs – étudiants, syndicats, politiciens, religieux chrétiens comme musulmans – et les causes internes de la société sénégalaise qui ont porté à cet élan de révolte. Après avoir replacé le mouvement des étudiants dakarois dans sa perspective de mouvement social mondial tout en en montrant sa spécificité, l’auteur insiste sur le face-à-face qui opposa le président Senghor à l’opposition syndicale, dans un contexte de tension idéologique internationale et de reconfigurations paradigmatiques dans les années 1960 en Afrique, suite aux indépendances.

Cet ouvrage est essentiel pour saisir la complexité de ces évènements politiques qui ébranlèrent à cette époque le Sénégal, et que le président Senghor sut habillement maîtriser pour in fine se maintenir en place.

Omar GUEYE est professeur au département d’histoire de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Il est docteur de l’université d’Amsterdam en histoire sociale et de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar en histoire moderne et contemporaine. Titulaire d’un mba en gestion du patrimoine culturel de l’université internationale francophone Léopold Sédar Senghor d’Alexandrie, il a été Fellow à Harvard-WIGH, résident de l’Institut d’Etudes Avancées de Paris, Fernand Braudel Fellow à l’European University Institute de Florence et Fulbright à l’Université du Michigan.

Table des matières

Remerciements

Préface d’Alain Schapp

Avant-propos

Introduction

 

PREMIERE PARTIE : LA CRISE. DU DECLENCHEMENT A SA GENERALISATION

1. éphéméride de la grève, le déclenchement de la crise

Le casus belli, une révolte d’étudiants qui mit le feu aux poudres !

La grève des étudiants : le point de départ de la crise

La grève générale des syndicats de travailleurs : une solidarité active

Les manifestations populaires : la généralisation de la crise

2. Les réactions face à la crise

La réaction du pouvoir : arrestations et fermeture du campus

Intervention des médiateurs sociaux

La crise désamorcée : la reprise des travailleurs

 

DEUXIEME PARTIE : LA SITUATION DE L’UNIVERSITE

3. Au lendemain des émeutes : l’avenir de l’université en question

L’état d’esprit des acteurs de l’université

Mesures envisagées pour résoudre la crise

4. Réformes envisagées pour la nouvelle université

Franchises universitaires et droit de grève

Réorientation des enseignements et des diplômes

Abandon de la validité de plein droit

Consultation au CAMES

Statut du personnel français

Une université à vocation interafricaine

5. Les négociations sur l’Université de Dakar

Établissements ouverts en 1968-1969

Les diplômes délivrés

Statu quo à la veille des négociations avec l’UDES

6. Le dénouement

Les accords de septembre 1968

Les conclusions de la réunion du CAMES

Les dispositions de la France

Conclusion

 

TROISIEME PARTIE : SENGHOR FACE AU MONDE SYNDICAL

7. Dakar la frondeuse

Une grève « politique » ?

Contestation et contre culture

L’idéal de solidarité africaine en question

Une révolte anti-Senghor ?

Senghor reprend en mains la situation

Senghor entre capitulation et survie politique

8. Le Sénégal et l’Internationale contestaire

Une réplique du « Mai-68 parisien » ?
 Les contradictions du « Mai-68 sénégalais » ?

Senghor, un président en sursis ?

 

QUATRIEME PARTIE : LES LEÇONS DE MAI-68 AU SENEGAL

9. Une crise dans la crise, l’affaire des Pères dominicains

Genèse des faits

Le différend entre le président Senghor et les Pères dominicains

Les perspectives de règlement

Les leçons de l’affaire des Pères dominicains

10. Les acteurs et événements influents de la crise

L’armée dans la crise

L’UNTS dans la crise

Morts et funérailles du président Lamine Guèye

Les confréries et la crise

Les femmes dans le mouvement

Échec partiel de l’opposition

 

Conclusion, Mai-68 et après ?

Postface de Charles S. Maier

Annexes

Bibliographie

A découvrir également...

Le Sénégal sous Abdou Diouf. État et société

DIOP Momar Coumba et DIOUF Mamadou (dir.)

Le Sénégal sous Abdou Diouf. État et société

Les auteurs ont privilégiés l’analyse de la classe dirigeante, de ses structures de légitimation et des réseaux sociaux, en prenant comme site d’observation la succession de L. S. Senghor par Abdou Diouf....

31,00 €

Plus de détail

Histoire du syndicalisme en Afrique

FONTENEAU Gérard

Histoire du syndicalisme en Afrique

Le syndicalisme, qui a contribué à la lutte pour les indépendances et a constitué une pépinière de cadres formés, a-t-il été et est-il encore, sur le continent africain, un acteur de...

18,00 €

Plus de détail

Vie de Léopold Sédar Senghor. Noir, Français et Africain

Vie de Léopold Sédar Senghor. Noir, Français et Africain

La biographie de Senghor éclaire aussi bien notre compréhension de l'Afrique des indépendances et de ses dirigeants que l'histoire intellectuelle et littéraire de la France et des Afro-Amé...

30,00 €

Plus de détail

Senegal (2000-2012) Tome 1. Le Senegal sous Abdoulaye Wade Tome 2

DIOP Momar-Coumba (dir.)

Senegal (2000-2012) Tome 1. Le Senegal sous Abdoulaye Wade Tome 2

L’ouvrage est composé de deux volumes vendus ensemble ou séparément. Le tome 1, Sénégal (2000-2012), met en lumière la nouvelle configuration du pouvoir central. Le tome 2, Le...

75,00 €

Plus de détail

De Gaulle et la décolonisation de l’Afrique subsaharienne

Fondation Charles de Gaulle. OULMONT Philippe, VAÏSSE Maurice (Ouvrage dirigé par)

De Gaulle et la décolonisation de l’Afrique subsaharienne

Le lecteur trouvera ici à la fois les analyses d’historiens spécialistes et les recherches de praticiens du droit, de l’administration, de la finance et de la diplomatie, qui euxmêmes étaient souvent aussi...

21,00 €

Plus de détail

Félix Eboué. De Cayenne au Panthéon (1884-1944)

CAPDEPUY Arlette

Félix Eboué. De Cayenne au Panthéon (1884-1944)

Descendant d’esclave, Felix Eboué est le premier « indigène » à accéder au rang de gouverneur de l’AEF. Il a pu être vu tantôt comme un agent de la colonisation, tantôt...

26,00 €

Plus de détail

Transition humanitaire au Sénégal

FOUQUET Thomas (dir.)

Transition humanitaire au Sénégal (édition bilingue français-anglais)

Cet ouvrage est le fruit d’échanges et de débats collectifs entre des universitaires, des acteurs non gouvernementaux et des acteurs institutionnels sur les pratiques humanitaires, les principes qui les soustendent et...

19,00 €

Plus de détail

Newsletter

Afin d'être tenu informé de notre actualité, vous pouvez vous inscrire à notre lettre de diffusion.