Les incontournables

Les Editions Karthala présentent la sélection des Incontournables, les ouvrages de référence.

Voir tous les incontournables

Maison d'édition Karthala

La maison d'édition Karthala a été fondée en mai 1980, à Paris, avec pour objectif la publication et la diffusion de textes sur les questions internationales en rapport avec les pays du Sud. Vingt ans après les indépendances des années 1950 et 1960, le besoin se faisait sentir de nouvelles approches politiques de ce que l'on appelait alors le "Tiers monde", et en particulier de l'Afrique.


Un article sur RFI par Sabine Cessou (31 octobre 2014) "Les éditions Karthala prennent un coup de jeune"

 


En savoir davantage

TONDA Joseph

Disponible en eBook
L'impérialisme postcolonial. Critique de la société des éblouissements

22,00 € TTC

Résumé

L’impérialisme postcolonial n’est pas l’impérialisme qui viendrait après la colonisation. Il est l’impérialisme noir, l’impérialisme invisible, de la Race ou de la Bête, c’est-à-dire de la valeur et de la libido, de l’Argent et du Sexe. Il est le point aveugle que partagent la théorie postcoloniale et ses contempteurs.

Détails

ISBN 9782811114732
Nombre de pages 272
Hauteur 220 mm
Largeur 140 mm
Date de parution 2015
Date de publication 07/12/2015

Editeur

Karthala

Collection

Les Afriques

Zone(s) géographique(s)

Europe, Afrique

Thématique(s)

Politique, Questions sociales

Description complète

L’impérialisme postcolonial n’est pas l’impérialisme qui viendrait après la colonisation. Il est l’impérialisme noir, l’impérialisme invisible, de la Race ou de la Bête, c’est-à-dire de la valeur et de la libido, de l’Argent et du Sexe. Il est le point aveugle que partagent la théorie postcoloniale et ses contempteurs. Le spectre du Noir colonise l’imaginaire du Blanc. Mais, plus encore, le colonial est colonisé par le colonisé lui-même, son opposé qui est aussi sa création, et qui le mine de l’intérieur.

Avec rigueur et truculence, Joseph Tonda, l’un des penseurs les plus originaux du continent, poursuit sa réflexion sur le pouvoir en analysant les éblouissements de l’Afrique centrale comme de l’Occident. Prises dans une même destinée, nos sociétés sont chahutées entre enchantements et violences, entre calculs et folie, entre croyance et consommation, dans l’indiscernabilité du réel et de l’irréel, du passé et du présent, c’est-à-dire dans l’imaginaire. En faisant défiler sous nos yeux, eux aussi éblouis, les images-écrans, les images d’images de la mondialisation néolibérale qui ont saisi toutes les sociétés, il nous prouve une nouvelle fois qu’il n’est pas si facile de « tuer les yeux », en tout cas les siens.

Joseph Tonda est professeur de sociologie à l’Université Omar Bongo de Libreville. Il a publié, chez Karthala, La guérison divine en Afrique centrale (2002) et Le souverain moderne. Le corps du pouvoir en Afrique centrale (2005). Il est aussi l’auteur de romans, dont Chiens de foudre (Éditions ODEM, 2013) et Tuée-tuée mon amour (Éditions CLE Yaounde, 2015).

Table des matières

Ouverture des seuils. Éblouissantes puissances noires de l’impérialisme postcolonial

Seuil 1. Johnny Chien Méchant et Oussama Ben Laden. Agents de l’impérialisme postcolonial

Seuil 2. Points d’ancrages

Seuil 3. Éclairages

Seuil 4. Corps-sexes, seins-obus, DVD et VCD éblouissants

Seuil 5. Bombes et foudres

Seuil 6. Nafissatou Diallo, DSK, Sarkozy et l’impérialisme postcolonial

Seuil 7. Éblouissements littéraires

Seuil 8. Africanisme et impérialisme postcolonial

Anaconda, seuil critique de l’impérialisme postcolonial

Postface, par Peter Geschiere

Ils en ont parlé

"Si certaines thèses avancées dans l’ouvrage suscitent le débat, notamment au niveau de la déconstruction radicale de l’hybridité (critiquée par J. Tonda mais pourtant constitutive de ce monde pluraliste que nous partageons) ou bien  de la représentation dite obscène ou pornographique des « corpssexe » noirs (les représentations hyper-sexualisées ne sont-elles pas aussi une façon subversive de montrer publiquement la sexualité à travers le monde des arts ?), l’analyse de J. Tonda a le mérite de démontrer la façon dont les populations anciennement colonisées peuvent renverser ou faire basculer les rapports de domination avec « l’Occident », en s’imposant elles aussi dans les sphères  culturelles hégémoniques des sociétés mondialisées.Critique de l'ouvrage par Jean Zaganiaris pour la Revue française de science politique (mai 2016)
https://www.cairn.info/revue-francaise-de-science-politique-2016-3.htm

A découvrir également...

La guérison divine en Afrique Centrale (Congo, Gabon)

TONDA Joseph

La guérison divine en Afrique Centrale (Congo, Gabon)

La guérison divine semble partout l'oeuvre en Afrique centrale (et ailleurs). Elle mobilise puissamment les agents et fidèles des mouvements prophétiques, pentecôtistes ou charismatiques que Joseph Touda a...

25,00 €

Plus de détail

De la postcolonie

MBEMBE Achille

De la postcolonie

Ce que l'Afrique en tant que notion met en crise, c'est la façon dont la théorie sociale a, jusqu'à présent, pensé le problème du basculement des mondes, 

26,00 €

Plus de détail

Le Souverain moderne-Le corps du pouvoir en Afrique centrale (Congo, Gabon)

Joseph TONDA

Le Souverain moderne-Le corps du pouvoir en Afrique centrale (Congo, Gabon)

Le Souverain moderne, c'est la puissance qui gouverne, de l'intérieur, les multitudes africaines, les sujets qui les composent autant que ceux qui les dirigent, et la violence multiforme q...

26,00 €

Plus de détail

Etudes postcoloniales (Les). Un carnaval académique

BAYART Jean-François

Etudes postcoloniales (Les). Un carnaval académique

Les études postcoloniales se sont imposées comme un courant important des études culturelles et de la recherche en sciences sociales de langue anglaise.

15,00 €

Plus de détail

  • annee_oeuvre 2015
  • auteur_nom_oeuvre TONDA
  • auteur_prenom_oeuvre Joseph
  • code_barre_ean_oeuvre 9782811114732
  • date_publication_oeuvre 2015-12-07
  • dilicom_auteur_oeuvre TONDA JOSEPH
  • editeur_oeuvre Karthala
  • hauteur_oeuvre 220
  • isbn_oeuvre 9782811114732
  • largeur_oeuvre 140
  • nombre_page_oeuvre 272
  • present_dans_google_book_oeuvre 1
  • prix_pdf_oeuvre 1
  • titre_litteraire_oeuvre L'impérialisme postcolonial. Critique de la société des éblouissements

Newsletter

Afin d'être tenu informé de notre actualité, vous pouvez vous inscrire à notre lettre de diffusion.