Les incontournables

Les Editions Karthala présentent la sélection des Incontournables, les ouvrages de référence.

Voir tous les incontournables

Maison d'édition Karthala

La maison d'édition Karthala a été fondée en mai 1980, à Paris, avec pour objectif la publication et la diffusion de textes sur les questions internationales en rapport avec les pays du Sud. Vingt ans après les indépendances des années 1950 et 1960, le besoin se faisait sentir de nouvelles approches politiques de ce que l'on appelait alors le "Tiers monde", et en particulier de l'Afrique.


Un article sur RFI par Sabine Cessou (31 octobre 2014) "Les éditions Karthala prennent un coup de jeune"

 


En savoir davantage

MANGEON Anthony (sous la direction de)

Postures postcoloniales. Domaines africains et antillais

24,00 € TTC

Résumé

Qu’on s’en réjouisse ou qu’on le déplore, les études postcoloniales, issues du monde anglophone, font désormais partie de notre horizon critique. Nous n’en sommes donc plus au stade où il faudrait encore et toujours les acclimater en France et dans le domaine francophone. 

Détails

ISBN 9782811108168
Nombre de pages 324
Hauteur 215 mm
Largeur 135 mm
Date de parution 2012
Date de publication 07/12/2012

Editeur

Karthala

Collection

Lettres du Sud

Zone(s) géographique(s)

Afrique

Thématique(s)

Langues et littératures

Description complète

 

Qu’on s’en réjouisse ou qu’on le déplore, les études postcoloniales,
issues du monde anglophone, font désormais partie de notre
horizon critique. Nous n’en sommes donc plus au stade où il faudrait
encore et toujours les acclimater en France et dans le domaine francophone.
Les auteurs de ce volume en prennent résolument acte et,
en se fondant sur la vitalité des créations qu’elles ont eues pour objet,
ils interrogent les postures, intellectuelles ou littéraires, que les littératures
et les études postcoloniales ont rendu possibles.
Dans leur vocation politique et pluridisciplinaire, les productions
postcoloniales ont en effet contesté les rapports de force et les hiérarchies
qui ordonnaient habituellement les champs du savoir et de la
littérature, en étroit lien avec l’exercice ou l’héritage des dominations
coloniales. Auteurs et penseurs postcoloniaux ont ainsi pris position
contre un ordre dominant du discours. Mais les manières dont ils
ont accompli ce geste créateur et critique constituent autant de postures,
qui ont elles-mêmes une histoire et une mémoire. Comment se
déclinent-elles ? Quels sont leurs modèles ? Quels sont ceux qui les
incarnent aujourd’hui dans le monde francophone ?
Centré sur les domaines africains et antillais, l’ouvrage propose
un premier tour d’horizon en se concentrant sur certaines pratiques
(l’autobiographie, l’essai, le roman, le théâtre...) et sur certaines
figures majeures du postcolonialisme littéraire et philosophique
(Valentin-Yves Mudimbe, Aimé Césaire, Édouard Glissant…).
Les contributeurs au volume sont Kusum Aggarwal, Florian
Alix, Viviane Azarian, Corinne François-Denève, Mar Garcia Lopez,
Kathleen Gyssels, Anthony Mangeon, Sylvère Mbondobari, Yannick
Martial Ndong Ndong, Yolaine Parisot, Steeve Renombo, Marie-
Christine Rochmann.
Anthony Mangeon, maître de conférences HDR à l’université
Paul-Valéry (Montpellier III), est l’auteur ou l’éditeur de plusieurs
ouvrages – Harlem Heritage, 2008 ; Alain Locke : Le Rôle du Nègre
dans la culture des Amériques, 2009 ; La Pensée noire et l’Occident,
2010.
ISBN : 978-2-8111-0816-8
SOUS LA DIRECTION DE
Anthony Mangeon
Postures
postcoloniales
Domaines africains et antillais
Postures postcoloniales SOUS LA DIRECTION DE
Anthony Mangeon
Lettres du Sud
Collection dirigée

 

Qu’on s’en réjouisse ou qu’on le déplore, les études postcoloniales, issues du monde anglophone, font désormais partie de notre horizon critique. Nous n’en sommes donc plus au stade où il faudrait encore et toujours les acclimater en France et dans le domaine francophone. Les auteurs de ce volume en prennent résolument acte et, en se fondant sur la vitalité des créations qu’elles ont eues pour objet, ils interrogent les postures, intellectuelles ou littéraires, que les littératures et les études postcoloniales ont rendu possibles.

Dans leur vocation politique et pluridisciplinaire, les productions postcoloniales ont en effet contesté les rapports de force et les hiérarchies qui ordonnaient habituellement les champs du savoir et de la littérature, en étroit lien avec l’exercice ou l’héritage des dominations coloniales. Auteurs et penseurs postcoloniaux ont ainsi pris position contre un ordre dominant du discours. Mais les manières dont ils ont accompli ce geste créateur et critique constituent autant de postures, qui ont elles-mêmes une histoire et une mémoire. Comment se déclinent-elles ? Quels sont leurs modèles ? Quels sont ceux qui les incarnent aujourd’hui dans le monde francophone ?

Centré sur les domaines africains et antillais, l’ouvrage propose un premier tour d’horizon en se concentrant sur certaines pratiques (l’autobiographie, l’essai, le roman, le théâtre...) et sur certaines figures majeures du postcolonialisme littéraire et philosophique (Valentin-Yves Mudimbe, Aimé Césaire, Édouard Glissant…).

 

Les contributeurs au volume sont Kusum Aggarwal, Florian Alix, Viviane Azarian, Corinne François-Denève, Mar Garcia Lopez, Kathleen Gyssels, Anthony Mangeon, Sylvère Mbondobari, Yannick Martial Ndong Ndong, Yolaine Parisot, Steeve Renombo, Marie-Christine Rochmann.

Anthony Mangeon, maître de conférences HDR à l’université Paul-Valéry (Montpellier III), est l’auteur ou l’éditeur de plusieurs ouvrages – Harlem Heritage, 2008 ; Alain Locke : Le Rôle du Nègre dans la culture des Amériques, 2009 ; La Pensée noire et l’Occident, 2010.

 

Ils en ont parlé

Une recension de l'ouvrage par Abdoulaye Imorou pour la revue Contexte sur le site internet revue.org

A découvrir également...

L'esclave fugitif dans la littérature antillaise

ROCHMANN Marie-Christine

L'esclave fugitif dans la littérature antillaise

On appelait "nègre marron" l'esclave qui, aux Antilles, s'échappait de la plantation. La figure de cet esclave fugitif n e cesse d'attirer les écrivains. Des premiers auteurs blancs du XIXe siècle aux romans...

27,00 €

Plus de détail

Esclavage et abolitions - Mémoires et systèmes de représentation

ROCHMANN Marie-Christine

Esclavage et abolitions. Mémoires et systèmes de représentation

L'année 1492 marque le début de la décolonisation du Nouveau Monde par les Espagnols. La main-d'oeuvre blanche ne suffisant pas, les populations indiennes décimées, s'instaure dès le...

26,00 €

Plus de détail

Parades postcoloniales. La fabrication des identités dans le roman congolais

Parades postcoloniales. La fabrication des identités dans le roman congolais

Comment la littérature africaine francophone se réinvente-t-elle au tournant du siècle ? Après le lyrisme de la Négritude et les désillusions des indépendances, la littérature africaine fr...

18,00 €

Plus de détail

L'Afrique noire dans les imaginaires antillais

NKUNZIMANA Obed, ROCHMANN Marie-Christine et NAUDILLON Françoise (dir.)

L'Afrique noire dans les imaginaires antillais

Représenter l'Autre, c'est aussi présenter une part de soi et construire ainsi les assises d'une relation solidaire. Le débat sur le rapport à l'Afrique dans les littératures et les imaginaires antillais...

24,00 €

Plus de détail

  • annee_oeuvre 2012
  • auteur_nom_oeuvre MANGEON Anthony (sous la direction de)
  • code_barre_ean_oeuvre 9782811108168
  • date_application_tarif_oeuvre 2012-12-07
  • date_publication_oeuvre 2012-12-07
  • dilicom_auteur_oeuvre MANGEON/COLLECTIF
  • editeur_oeuvre Karthala
  • hauteur_oeuvre 215
  • isbn_oeuvre 9782811108168
  • largeur_oeuvre 135
  • nombre_page_oeuvre 324
  • present_dans_google_book_oeuvre 0
  • titre_litteraire_oeuvre Postures postcoloniales. Domaines africains et antillais

Newsletter

Afin d'être tenu informé de notre actualité, vous pouvez vous inscrire à notre lettre de diffusion.