Les incontournables

Les Editions Karthala présentent la sélection des Incontournables, les ouvrages de référence.

Voir tous les incontournables

Maison d'édition Karthala

La maison d'édition Karthala a été fondée en mai 1980, à Paris, avec pour objectif la publication et la diffusion de textes sur les questions internationales en rapport avec les pays du Sud. Vingt ans après les indépendances des années 1950 et 1960, le besoin se faisait sentir de nouvelles approches politiques de ce que l'on appelait alors le "Tiers monde", et en particulier de l'Afrique.


Un article sur RFI par Sabine Cessou (31 octobre 2014) "Les éditions Karthala prennent un coup de jeune"

 


En savoir davantage

ROGERS Dominique (dir.)

Voix d'esclaves. Antilles, Guyane et Louisiane françaises, XVIIIe-XIXe siècles

22,00 € TTC

Résumé

Cet ouvrage réunit des textes du XVIIIe et XIXe qui donnent à entendre la voix des esclaves des Antilles, de la Guyane et de la Louisiane françaises, qui, longtemps, ont été considérés comme des « sans voix ». Issus de sources judiciaires et infra-judiciaires, ils impliquent directement des esclaves, donnant à découvrir leur histoire.

Détails

ISBN 9782811114053
Nombre de pages 192
Hauteur 215 mm
Largeur 135 mm
Date de parution 2015
Date de publication 07/10/2015

Editeur

Karthala

Collection

Esclavages

Zone(s) géographique(s)

Amériques

Thématique(s)

Histoire

Description complète

Cet ouvrage invite à entendre la voix des esclaves des Antilles, de la Guyane et de la Louisiane françaises, qui, longtemps, ont été considérés comme des « sans voix ». Des documents extraits de sources judiciaires et infra-judiciaires, impliquant directement des esclaves ou exceptionnellement des témoins non esclaves des XVIIIe et XIXe siècles, donnent à découvrir leur histoire dans toute sa complexité.

En permettant un accès direct aux documents, par une transcription rigoureuse quoique modernisée, tout en accompagnant le lecteur par des introductions et des compléments bibliographiques, cette anthologie est une première en langue française, en particulier pour le XVIIIe siècle.

Le résultat est impressionnant. Il nous révèle des hommes et des femmes, africains ou créoles, noirs ou métis, citadins ou ruraux, exprimant leurs peurs, leurs humiliations, mais aussi leur « agency », leur capacité à agir, dans un univers trop souvent hostile, en continuant à vivre, par l’insolence, l’humour, les relations de sociabilité, la négociation ou la fuite.

L’ouvrage est né de la collaboration d’une quinzaine de chercheurs, coordonnés par Dominique Rogers, maître de conférences à l’université des Antilles et de la Guyane, membre du laboratoire AIHP-Géode et du CIRESC. Historienne, elle travaille sur les sociétés esclavagistes du monde atlantique, et particulièrement de la Caraïbe.

Ils en ont parlé

Un article d'Hélène Ferrarini sur Guyaweb, le 10 octobre 2015.

"Ainsi, à travers la mise au grand jour d’archives restées inexploitées jusqu’à maintenant, le groupe de chercheurs dirigés par Dominique Rogers nous offre une contribution précieuse à la connaissance de l’état d’esprit des esclaves et de leurs relations complexes avec leurs maîtres. En même temps il nous fait porter un regard à la fois critique et ironique sur les mœurs et modes de vie dans ces pays pendant deux siècles de leur histoire."

Une recension de Michel David pour l'Académie des sciences d'outre-mer

Table des matières

- Introduction

- L’affaire dite du Gaoulet de 1710. Entre chasses aux esclaves et interconnexions séditieuses

- « Viens, foutu commandeur sy tu as du coeur, viens me prendre icy, bougre de commandeur qui soutient ma femme ! ». Louisiane, 1748

- Comba, esclave noire de Louisiane. Marronage et sociabilité, 1764

- Paul, esclave noir de Louisiane. Francité et foi chrétienne, 1766

- La confession de Médor. Au commencement de l’affaire Macandal. Partie française de Saint-Domingue, 1757

- Raymond, esclave, contre Jean-Baptiste Huet, pacotilleur blanc. Ne pas désobéir à son maître, Partie française de Saint-Domingue (1774-1775)

- Les conflits du quotidien. « Moi capable fait ça moi vlé et ou ti moi vlé », Petit-Goâve, Saint-Domingue, 1780

- Les marrons de Tonnégrande. Guyane, 1748

- Voix d'esclave indirecte autour d'un vol de clous de girofle. Guyane, 1778

- Télémaque dit Congo Rouge, Hercule et Catherine, esclaves marrons. Guyane, 1808

- « J’ose réclamer votre intervention pour obtenir une justice qui m’est due ». Martinique, 1821

- Josaphat, empoisonneur à l’arsenic. Martinique, 1826-1828

- Lucile de Guadeloupe. De l’intimité à l’empoisonnement, 1840

- Déposition de Louisa contre sa maîtresse, femme de couleur libre. Jalousie et violence sexuelle, Guadeloupe, janvier 1844

- La déposition d'Augustin, esclave créole de l'habitation Torelly, contre son maître. Un témoignage sur les violences, Martinique 1845

A découvrir également...

Des femmes écrivent l'Afrique. L'Afrique de l'Ouest et le Sahel

SUTHERLAND-ADY Esi et DIAW Aminata

Des femmes écrivent l'Afrique. L'Afrique de l'Ouest et le Sahel

Ce premier volume propose 132 textes issus de l'Afrique de l'Ouest et du Sahel. L'anthologie comprend des textes de l'époque des grands empires africains du Soudan occidental, de la période coloniale, de l'ère des...

35,00 €

Plus de détail

L'esclavage, du souvenir à la mémoire. Contribution à une anthropologie de la Caraïbe

CHIVALLON Christine

L'esclavage, du souvenir à la mémoire. Contribution à une anthropologie de la Caraïbe

Cet ouvrage propose une étude de grande envergure, première du genre, sur la mémoire et le souvenir de l’esclavage. En analysant les débats politiques et académiques des vingt dernières...

36,00 €

Plus de détail

De l’esclavage à la liberté forcée. Histoire des travailleurs africains engagés dans la Caraïbe française au XIXe siècle

FLORY Céline, Préface de COQUERY-VIDROVITCH Catherine

De l’esclavage à la liberté forcée. Histoire des travailleurs africains engagés dans la Caraïbe française au XIXe siècle

Au croisement de l’histoire impériale et de l’histoire sociale, ce livre montre comment un système de domination s’est perpétué selon de nouvelles modalités une fois l’esclavage aboli.

27,00 €

Plus de détail

  • annee_oeuvre 2015
  • auteur_nom_oeuvre ROGERS Dominique (dir.)
  • code_barre_ean_oeuvre 9782811114053
  • date_publication_oeuvre 2015-10-07
  • dilicom_auteur_oeuvre ROGERS DOMINIQUE/COL
  • editeur_oeuvre Karthala
  • hauteur_oeuvre 215
  • isbn_oeuvre 9782811114053
  • largeur_oeuvre 135
  • nombre_page_oeuvre 192
  • present_dans_google_book_oeuvre 1
  • titre_litteraire_oeuvre Voix d'esclaves. Antilles, Guyane et Louisiane françaises, XVIIIe-XIXe siècles

Newsletter

Afin d'être tenu informé de notre actualité, vous pouvez vous inscrire à notre lettre de diffusion.