Les incontournables

Les Editions Karthala présentent la sélection des Incontournables, les ouvrages de référence.

Voir tous les incontournables

Maison d'édition Karthala

La maison d'édition Karthala a été fondée en mai 1980, à Paris, avec pour objectif la publication et la diffusion de textes sur les questions internationales en rapport avec les pays du Sud. Vingt ans après les indépendances des années 1950 et 1960, le besoin se faisait sentir de nouvelles approches politiques de ce que l'on appelait alors le "Tiers monde", et en particulier de l'Afrique.


Un article sur RFI par Sabine Cessou (31 octobre 2014) "Les éditions Karthala prennent un coup de jeune"

 


En savoir davantage

Recherche avancée

Frais de port offert pour les envois en France, Europe et Magrheb.

Découvrez

Découvrez nos nouveautés

Découvrez nos nouveautés

La personnalité du mois : Maryse Condé

Portrait Maryse Condé

Née à Pointe-à-Pitre le 11 février 1934, Maryse Condé est une écrivaine guadeloupéenne indépendantiste et professeure émérite de littérature. D’abord connue comme dramaturge et critique littéraire, ses toutes premières publications, dans des « feuilles de choux » antillaises dira-t-elle, expriment l’insolence d’un caractère d’intellectuelle. Sa thèse de doctorat, soutenue en 1976, année de parution de son premier roman, Heremakhonon, porte sur la stéréotypie de la littérature antillaise.

Récusant les mythes et questionnant les lieux communs identitaires, Maryse Condé continue de nous interpeller à travers des fictions ultra contemporaines : En attendant la montée des eaux (2010) dont la fin a été réécrite après le séisme du 12 janvier en Haïti ; Le Fabuleux et triste destin d’Ivan et Ivana (2017) qui procède d’une réflexion sur l’assassinat de la policière Clarissa Jean-Philippe et la fusillade du Bataclan.

Son œuvre, traduite en de nombreuses langues, lui permet de faire entendre la voix de la Guadeloupe, une « voix cachée, interdite », explique-t-elle lors de son discours de réception du prix « Nobel alternatif ». De son point de vue en effet, devait-elle déclarer lors d’un entretien pour la promotion de La Vie scélérate (1987), « toute l’histoire de la Guadeloupe est dominée par cette lutte pour l’indépendance qui n’a jamais réussi, enfin pas encore, et qui est l’épine dorsale de la créativité ».

Le 2 juin dernier, dans son discours de réception du prix de la Fondation Cino del Duca, l’écrivaine a ainsi souligné la portée de son œuvre : ses romans ne sont « pas simplement de belles histoires » mais « des histoires qui ont la prétention de changer le monde » ! Les longs Entretiens avec Maryse Condé (publiés en 1993) puis les Nouveaux entretiens avec Maryse Condé (publiés en 2016) accordés à Françoise Pfaff permettent d’en apprécier la portée.

Xavier Luce

Doctorant

Université Sorbonne (CELLF-CIEF)

 

 

Crédit photo : Par MEDEF — Maryse Condé, CC BY-SA 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6443695

Evénements

 


Voir tout l'agenda

Newsletter

Afin d'être tenu informé de notre actualité, vous pouvez vous inscrire à notre lettre de diffusion.

Google Books

Rechercher directement dans le rédactionnel des oeuvres :