Les incontournables

Les Editions Karthala présentent la sélection des Incontournables, les ouvrages de référence.

Voir tous les incontournables

Maison d'édition Karthala

La maison d'édition Karthala a été fondée en mai 1980, à Paris, avec pour objectif la publication et la diffusion de textes sur les questions internationales en rapport avec les pays du Sud. Vingt ans après les indépendances des années 1950 et 1960, le besoin se faisait sentir de nouvelles approches politiques de ce que l'on appelait alors le "Tiers monde", et en particulier de l'Afrique.


Un article sur RFI par Sabine Cessou (31 octobre 2014) "Les éditions Karthala prennent un coup de jeune"

 


En savoir davantage

FLORY Céline, Préface de COQUERY-VIDROVITCH Catherine

Disponible en eBook
De l’esclavage à la liberté forcée. Histoire des travailleurs africains engagés dans la Caraïbe française au XIXe siècle

27,00 € TTC

Résumé

Au croisement de l’histoire impériale et de l’histoire sociale, ce livre montre comment un système de domination s’est perpétué selon de nouvelles modalités une fois l’esclavage aboli.

Détails

ISBN 9782811113391
Nombre de pages 456
Hauteur 240 mm
Largeur 160 mm
Date de parution 2015
Date de publication 10/04/2015

Editeur

Karthala

Collection

Hommes et sociétés

Zone(s) géographique(s)

Amériques

Thématique(s)

Histoire

Description complète

Entre 1854 et 1862, plus de 18 500 hommes, femmes et enfants originaires du continent africain, furent amenés en Guyane, en Guadeloupe et en Martinique. Afin d’y circonscrire les changements de l’abolition de l’esclavage de 1848, le gouvernement français a mis en place l’immigration de travailleurs sous contrat d’engagement de travail en provenance de Madère, d’Inde, de Chine mais aussi d’Afrique. L’engagisme succédait alors à l’esclavagisme.

Dans ces migrations de travail, l’engagisme des Africains occupe une place singulière puisque 93% d’entre eux furent recrutés selon le procédé dit du « rachat préalable ». Captifs, ils étaient achetés par les recruteurs français qui leur imposaient un contrat d’engagement de travail, sur lequel ces « engagés » figuraient en tant que « noirs libres ». Cette étrange liberté leur imposait une traversée de l’Atlantique pour un voyage qui s’avérerait sans retour, sinon pour une infime partie des 7% d’entre eux partis librement.

Céline Flory a exploré de nombreuses archives, souvent inédites, afin de retracer cet épisode mal connu de l’histoire des premiers temps du colonialisme postesclavagiste. Elle l’insère dans celle plus large des politiques impériales destinées à relever le défi de besoins persistants en main-d’oeuvre, alors que les « nouveaux libres » des colonies entendaient jouir de leur nouveau statut. L’auteur s’attache d’abord aux acteurs qui modèlent la nouvelle politique et analyse leurs ruses et leurs discours. Pas à pas, elle accompagne ensuite ces milliers de migrantes et migrants africains dans leur voyage jusqu’à leur arrivée en Amérique, puis dans leur quête d’une vie à bâtir.

Au croisement de l’histoire impériale et de l’histoire sociale, ce livre montre comment un système de domination s’est perpétué selon de nouvelles modalités une fois l’esclavage aboli ; tout en mettant en évidence la force des êtres humains à déjouer le nouveau système et à exploiter ses failles pour construire des espaces d’indépendance, voire de liberté.

Céline Flory est historienne, chargée de recherche au CNRS au sein du laboratoire Mondes Américains-CERMA (UMR 8168) et membre du Centre International de Recherches sur les Esclavages (CIRESC). Ce livre est issu de sa thèse de doctorat qui a reçu le prix de thèse de la Société des Africanistes 2011 et celui du Comité pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage 2012.

Table des matières

I. La liberté à l’épreuve du besoin de main-d’œuvre

1. “Nouveaux” travailleurs africains

Deux nouvelles catégories

Controverse autour du rachat

La France en échec

2. Le chantage français : travailleurs africains versus travailleurs indiens

Réactions britanniques et mise en œuvre de l’immigration africaine transatlantique (1848-1856)

Un compromis laborieux (1857-1861)

3. Une émigration africaine transatlantique obsolète

D’un empire français l’autre : colonies en Amérique versus colonies en Afrique

Une main-d’œuvre au cœur des luttes impériales en Afrique

4. La construction d’un discours légitimant

Une conception restrictive de la liberté

Le rachat : une « œuvre » humanitaire, civilisatrice et abolitionniste

II. La liberté à l’épreuve du passage

5. Organisation structurelle de la filière migratoire

Des opérations conduites par des entrepreneurs privés

Des opérations sous tutelle du gouvernement français

6. La question du consentement : les Africains libres

Des hommes et des femmes de statut libre

Des méthodes de recrutement et d’engagement ambiguës

Des hommes et des femmes floués

7. La question du consentement : les Africains captifs

Engagisme et rachat : marges de manœuvre et commerce au rabais

Vers le rachat : itinéraires de captivité

Du captif à « l’engagé libre et volontaire » : artifice sémantique et juridique

8. L’odyssée des immigrants : une prise en charge défaillante

Infractions des recruteurs et conditions de vie des recrues

L’État sur la sellette

9. L’odyssée des immigrants : une discipline révélatrice

Enfermer, surveiller, diviser

Le martinet et les pistaches

Résistances des rachetés

Une appropriation des corps

Les libres : une expérience disciplinaire d’une autre nature

III. La liberté et la vie en colonie

10. L’engagisme ou la vie sous contrôle

La liberté entravée

La contrainte au travail

La perpétuation et la reproduction d’une condition subalterne

11. Résistances et réactions

Protestations des engagés et des rachetés

Processus migratoires et modalités de résistance

Les réactions de la société et des autorités coloniales

12. Engagés et rachetés au sein de la société créole

Devenir, être et rester un Africain

Être différent mais ensemble

S’inscrire dans le politique

Conclusion

Ils en ont parlé :

Interview de Céline Flory dans "La Fabrique de l'Histoire" sur France Culture, le 21 mai 2015, en présence de Frédéric Régent et Christine Chivallon.

Une recension par Nicolas Michel dans Jeune Afrique, 13 juillet 2015

Une intervention dans l'émission "Idées" de Pierre-Edouard Deldique sur RFI, le 26 juillet 2015.

Un entretien publié sur e-karbe, le site de l'actualité culturelle du monde caribéen, le 15 septembre 2015.

Lauréate du Prix Fetkann ! de la recherche 2015

Un compte-rendu par Alain Guédé dans Le Canard enchaîné du 9 décembre 2015

Un entretien avec Philippe Triay sur France Ô le 22 décembre 2015

A découvrir également...

La Caraïbe et la Guyane au temps de la révolution

ADELAIDE-MERLANDE Jacques

La Caraïbe et la Guyane au temps de la Révolution et de l'Empire

Brossant un tableau des différents domaines coloniaux européens dans les Antilles, en 1789, l'auteur décrit les changements provoqués par l'impact de la Révolution française.

20,00 €

Plus de détail

Servitude et oppression dans les Amériques

CERC

Servitude et oppression dans les Amériques. De la période coloniale à nos jours

Depuis l'aire caraïbe insulaire où elle s'inventa sur les ruines du cycle de l'or, la plantation a modelé le Nouveau Monde tout entier depuis le Grand Nord 

25,00 €

Plus de détail

La vie quotidienne des Indiens Caraïbes aux Petites Antilles (XVIIe siècle)

VERRAND Laurence

La vie quotidienne des Indiens Caraïbes aux Petites Antilles (XVIIe siècle)

Ils vont nus, s'enduisent la peau de rouge et portent des couronnes de plumes sur la tête. Lorsque Christophe Colomb aborde les Petites Antilles lors de son second voyage, en 1493, les Caraïbes entament un siècle et demi de...

20,00 €

Plus de détail

  • annee_oeuvre 2015
  • auteur_nom_oeuvre FLORY Céline, Préface de COQUERY-VIDROVITCH Catherine
  • code_barre_ean_oeuvre 9782811113391
  • date_publication_oeuvre 2015-04-10
  • dilicom_auteur_oeuvre FLORY CELINE
  • editeur_oeuvre Karthala
  • hauteur_oeuvre 240
  • isbn_oeuvre 9782811113391
  • largeur_oeuvre 160
  • nombre_page_oeuvre 456
  • present_dans_google_book_oeuvre 2
  • prix_pdf_oeuvre 1
  • titre_litteraire_oeuvre De l’esclavage à la liberté forcée. Histoire des travailleurs africains engagés dans la Caraïbe française au XIXe siècle

Newsletter

Afin d'être tenu informé de notre actualité, vous pouvez vous inscrire à notre lettre de diffusion.