• Nouveau
Un entrepreneur du national au Maroc. Ahmed Benkirane, traces et discrétion
search
  • Un entrepreneur du national au Maroc. Ahmed Benkirane, traces et discrétion
  • Un entrepreneur du national au Maroc. Ahmed Benkirane, traces et discrétion

Un entrepreneur du national au Maroc. Ahmed Benkirane, traces et discrétion

Auteur(s) :BONO Irene

33,00 € TTC

Résumé :

L’historiographie nationale au Maroc repose sur les figures de trois rois, et sur un certain nombre de héros de la lutte pour l’indépendance ou de victimes des « années de plomb ». Mais que se passe-t-il lorsque l’on s’éloigne de tels legs biographiques ? Le protagoniste de ce livre est Ahmed Benkirane, témoin de presqu’un siècle de changement politique au Maroc.

Format : Papier
Quantité
Disponible

L’historiographie nationale au Maroc repose sur les figures de trois rois, et sur un certain nombre de héros de la lutte pour l’indépendance ou de victimes des « années de plomb ». Mais que se passe-t-il lorsque l’on s’éloigne de tels legs biographiques ? Le protagoniste de ce livre est Ahmed Benkirane, témoin de presqu’un siècle de changement politique au Maroc. Militant nationaliste durant sa jeunesse, grand commis de l’État à l’indépendance, homme de presse mais aussi d’affaires, notamment dans la banque et l’assurance. À partir du dépouillement de son archive privée et de la réalisation d’un terrain biographique, Irene Bono explore les multiples expériences individuelles dont est tributaire la formation de la nation. Elle met en exergue le rôle que les opérateurs économiques y tiennent. Apparaît alors l’importance que la discrétion revêt au coeur des rapports de pouvoir et des conflits politiques.

Rarement prise en considération par les sciences sociales, la discrétion révèle moins le caractère arbitraire, informel, secret de l’agir politique que la valeur de l’intime et du privé dans le gouvernement des affaires publiques. L’analyser, c’est exhumer des formes d’appartenance à la nation que la société marocaine contemporaine délaisse et même oublie.

Née du dialogue, long de dix ans, entre une chercheuse italienne et un acteur aussi éminent que discret de l’histoire du Maroc, l’expérience épistémologique dont ce livre a été le laboratoire alimente la réflexion sur le rapport entre les catégories d’analyse de la mobilisation politique et les sources qui sont considérées comme légitimes pour la documenter. Là où la science politique reprend le flambeau de l’école historiographique de la microstoria et en piste les traces…

 

Irene Bono, politiste, enseigne à l’Université de Turin. Chez Karthala, elle est l’auteure de L’État d’injustice au Maghreb. Maroc et Tunisie (2015), avec Béatrice Hibou, Hamza Meddeb et Mohamed Tozy, et elle a co-dirigé, avec Béatrice Hibou, Le gouvernement du social au Maroc (2016).

Fiche technique

ISBN
9782384091461
Nombre de pages
560
Largeur
135 mm
Hauteur
215 mm

Zone(s) géographique(s)

Afrique

Vous aimerez aussi