• Nouveau
Malheur à la ville dont le Prince est un enfant. De Macron à Le Pen. 2017-2024
search
  • Malheur à la ville dont le Prince est un enfant. De Macron à Le Pen. 2017-2024

Malheur à la ville dont le Prince est un enfant. De Macron à Le Pen. 2017-2024

Auteur(s) :Jean-François BAYART

20,00 € TTC

Résumé :

La France se pique d’universalité. En l’occurrence celle-ci prend surtout la forme de son ralliement à un mouvement de fond global, souvent qualifié d’« illibéral » ou, plus justement, de « libéral-autoritaire », de « national-libéral », qui parcourt la planète. à son corps défendant, Emmanuel Macron est en passe d’enclencher une révolution conservatrice à la française à force de dévitaliser les corps intermédiaires, de donner des gages à l’extrême-droite identitariste, d’adopter un ton belliqueux. 

Format : Papier
Quantité
Disponible

Emmanuel Macron est le plus jeune président de la Ve République que la France s’est donné, Gabriel Attal son plus jeune Premier ministre. Mais, Parole d’évangile, « on ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres ». L’Ecclésiaste nous avertit aussi : « Malheur à la ville dont le Prince est un enfant ». Nous y sommes. Et même au carré ! Un nouveau pamphlet ? Non. Une démonstration de sociologie historique et comparée du politique. Certes, l’auteur prend pour focale la personne et la politique d’Emmanuel Macron. Mais il s’attache à dégager les logiques de situation dont ce dernier est le jouet consentant, à les replacer sous l’éclairage de l’historicité propre de la société politique française, et à la comparer avec d’autres situations, passées ou présentes.

La France se pique d’universalité. En l’occurrence celle-ci prend surtout la forme de son ralliement à un mouvement de fond global, souvent qualifié d’« illibéral » ou, plus justement, de « libéral-autoritaire », de « national-libéral », qui parcourt la planète. à son corps défendant, Emmanuel Macron est en passe d’enclencher une révolution conservatrice à la française à force de dévitaliser les corps intermédiaires, de donner des gages à l’extrême-droite identitariste, d’adopter un ton belliqueux. « Nous ne céderons rien », répète-t-il à tout propos. Au risque de devoir céder l’élysée à Marine Le Pen.

Jean-François Bayart est professeur à l’IHEID de Genève. Son oeuvre s’attache à critiquer l’illusion identitaire inhérente à la formation de l’état-nation. Il a récemment publié L’énergie de l’état. Pour une sociologie historique et comparée du politique (La Découverte, 2022).

A lire une tribune de Jean-François Bayart parue dans "Le Monde" : « La révolution conservatrice est en passe d’étouffer la liberté de pensée »

Fiche technique

ISBN
9782384092093
Date de parution
2024-04-25
Nombre de pages
220
Largeur
135 mm
Hauteur
215 mm

Zone(s) géographique(s)

Europe

Thématique(s)

Politique

Collection

Disputatio