Les incontournables

Les Editions Karthala présentent la sélection des Incontournables, les ouvrages de référence.

Voir tous les incontournables

Maison d'édition Karthala

La maison d'édition Karthala a été fondée en mai 1980, à Paris, avec pour objectif la publication et la diffusion de textes sur les questions internationales en rapport avec les pays du Sud. Vingt ans après les indépendances des années 1950 et 1960, le besoin se faisait sentir de nouvelles approches politiques de ce que l'on appelait alors le "Tiers monde", et en particulier de l'Afrique.


Un article sur RFI par Sabine Cessou (31 octobre 2014) "Les éditions Karthala prennent un coup de jeune"

 


En savoir davantage

FAUTRAS Mathilde

Paysans dans la révolution. Un défi tunisien

33,00 € TTC

Résumé

Cette recherche met en évidence les limites du modèle agricole intensif basé sur l’irrigation par les eaux souterraines promu depuis plusieurs décennies dans les campagnes nord-africaines, tout en apportant des pistes de compréhension de sa perpétuation et de son renouvellement.

Détails

ISBN 9782811128159
Nombre de pages 494
Hauteur 210 mm
Largeur 150 mm
Date de parution 2021
Date de publication 08/04/2021

Editeur

Karthala

Collection

Maghreb contemporain : nouvelles lectures, nouveaux savoirs

Zone(s) géographique(s)

Afrique

Thématique(s)

Géographie et environnement

Description complète

À partir d’une étude monographique conduite dans la région de Regueb – Sidi Bouzid, cet ouvrage analyse l’évolution récente des campagnes du Centre de la Tunisie, au regard de ses transformations socio-spatiales sur le long terme. Ces dernières décennies, les usages des ressources agricoles et les appropriations foncières ont connu de profonds changements. Sédentarisation forcée, partage des terres collectives tribales, mise en culture et irrigation de la steppe grâce aux eaux souterraines, essor des cultures destinées à l’export, implication croissante d’hommes d’affaires et de citadins dans le marché foncier : autant de facteurs clefs de la recomposition de cet espace rural à l’économie peu diversifiée. En analysant les dynamiques socio-spatiales de ce pôle agricole national marqué par une accentuation des inégalités à l’échelle locale, cet ouvrage propose une lecture originale de la « révolution tunisienne » depuis les campagnes d’où sont parties les contestations populaires de 2010-2011. Il souligne la façon dont les politiques publiques et leur mise en oeuvre ont favorisé des dynamiques capitalistes spécifiques, dans une région où s’entremêlent de manière singulière logiques paysannes, entrepreneuriales et spéculatives. Au-delà du cas de Regueb, c’est le rôle des élites nationales et locales, rurales et urbaines, dans les appropriations inégales de terre agricole qui est ici souligné. Invitant à repenser la lecture par le dualisme agraire, cet ouvrage contribue également aux débats sur le land grabbing en plaidant pour l’analyse des appropriations de ressources par des acteurs domestiques aux échelles régionale et locale. Cette recherche met aussi en évidence les limites du modèle agricole intensif basé sur l’irrigation par les eaux souterraines promu depuis plusieurs décennies dans les campagnes nord-africaines, tout en apportant des pistes de compréhension de sa perpétuation et de son renouvellement.

Mathilde Fautras est docteure en géographie de l’Université Paris Nanterre (France) et maître-assistante à l’Université de Fribourg (Suisse). Ce livre est issu de sa thèse de doctorat soutenue au sein du laboratoire Mosaïques-LAVUE. Ses recherches portent sur les relations de pouvoir entre groupes sociaux autour de problématiques agricoles et environnementales et sur la recomposition des espaces ruraux dans la mondialisation.

Table des matières

Remerciements

Préface – Frédéric Landy

Introduction, Lire les recompositions de l’espace rural tunisien sous l’angle du foncier en contexte « révolutionnaire »

 

Chapitre 1. Paysans, entrepreneurs et spéculateurs à Regueb

Contraintes et atouts de l’activité agricole dans le gouvernorat de Sidi Bouzid

Situation d'un gouvernorat à dominante rurale et agricole

Aridité et variabilité : de fortes contraintes pour l'agriculture

Une érosion des sols importante

Diversité des unités agroécologiques, variabilité des ressources disponibles et occupation du sol

Diversité des systèmes d'activité autour de l'agriculture

Les systèmes oléicoles

Les systèmes orientés vers la production animale : les grands éleveurs ovins, de plus en plus rares (E)

Les systèmes maraîchers

Les systèmes orientés vers la production de fruitiers primeurs

Des paysans aux spéculateurs :  réflexions sur les catégories d'analyse

Des agricultures familiales ?

Des bédouins aux fellahin

Réinvestir la notion de paysannerie

Logiques paysanne, entrepreneuriale et spéculative

 

Chapitre 2. Politiques publiques et appropriations foncières. Une fragilisation des maîtrises foncières

Politiques publiques, appropriations foncières et différenciation des systèmes de production agricole

Colonisation, sédentarisation et partage des terres tribales : une désagrégation de la société pastorale

Domanialisation et mise en place de coopératives agricoles de production : un processus de dépossession de la paysannerie

A partir des années 1970 : libéralisme économique et nouvelles modalités d'accès aux ressources productives (financements agricoles, eau)

Le tournant du programme d'ajustement structurel et la mobilisation croissante des investissements privés

Les limites des dispositifs juridiques de l'individualisation de la propriété

Multitude d'institutions et imbrication des échelons de gestion foncière

Le cadastre et l'immatriculation : des procédures complexes, onéreuses et longues à mettre à jour

L'individualisation de la propriété : renforcement vs fragilisation des maîtrises foncières

 

Chapitre 3. Marché foncier et précarisation foncière

Le développement d'un marché foncier localisé à Regueb

Un marché foncier agricole étroit dans le gouvernorat

Une attractivité nouvelle de la région de Regueb à partir des années 1990

Une hausse sensible des transactions à Regueb

Une flambée des prix fonciers

Une recomposition du "système local d'acteurs"

Logiques et facteurs de vente, entre choix et contrainte

Une diversification des acheteurs et des logiques d'investissement

Des modalités multiformes d'acquisition de la terre

Des alliances "translocales" génératrices d'inégalités des maîtrises foncières

Précarisation et représentations foncières des habitants de Regueb

Diverses représentations de la terre agricole de la part des habitants de Regueb

Une triple représentation du marché foncier de la part des habitants de Regueb

Sentiment d'injustice et précarisation foncière : politisation féconde et angles morts des représentations foncières

 

Chapitre 4. Inégalités d'accès aux financements agricoles, endettement et précarisation foncière

Une politique de financement favorisant les gros investissements privés

Une captation des subventions par les entrepreneurs et les spéculateurs implantés à Regueb

Un accès inégalitaire au crédit bancaire, en défaveur des paysans

L'endettement par le financement institutionnel : un facteur de précarisation foncière des paysans

Une politique de crédit précipitant l'endettement des plus pauvres

Des pratiques corruptives et clientélistes "translocales" accentuant l'endettement des producteurs les plus vulnérables

Endettement et financements alternatifs au système bancaire : un cercle vicieux ?

La microfinance, un champ d'action limité

Les crédits auprès des fournisseurs d'intrants et de matériel agricole, chers et sélectifs

Les société mutuelles de base (SMB) de services agricoles, peu populaires

Les intrants subventionnés à travers le syndicat agricole majoritaire

Prêts privés "prédateurs" et précarisation foncière

Une imbrication de facteurs induisant une spirale d'endettement

 

Chapitre 5. Appropriations hydrauliques privées et concurrence sur l'eau : les limites d'un modèle agricole ?

L'expansion de l'irrigation : du développement aux limites d'un modèle agricole ?

Une mobilisation accrue des nappes souterraines depuis les années 1950

Une exploitation effrénée de l'eau

Inégalités d'accès à l'eau et concurrence sur la ressource

Un décalage entre le potentiel d'irrigation et l'irrigation effective

Le capital économique, principal facteur de différenciation de l'accès à l'eau

L'accès à l'énergie nécessaire aux motopompes : un enjeu de taille pour l'irrigation

"Laisser-faire" de l'administration

Des disparités aux inégalités d'accès à l'eau

Concurrence et stratégies d'appropriations de l'eau

Appropriations foncières et appropriations hydrauliques, de la domanialisation à la privatisation

Des arrangements entre producteurs

Adapter son activité au manque d'eau

Production agricole, irrigation et richesse : une évolution de la représentation sociale du fellah

 

Chapitre 6. Paysannerie et pluriactivité familiale, entre choix et contrainte

La pluriactivité paysanne, entre accroissement des revenus et précarisation des exploitations

Commerçants et revendeurs de produits agricoles

Essor et renforcement des activités de commerce et des marchés locaux (batha)

Le commerce agricole entre risques et opportunités : exemple d'une famille paysanne

Migrations et circulations migratoires autour d'activités extra-agricoles

Une reconfiguration des migrations masculines de travail

"Partir pour rester" : diversité des mobilités et des modalités de gestion foncière

Circulations migratoires masculines : une stratégie remise en question par le contexte supra-régional ?

Féminisation et précarisation des activités agricoles salariées

Essor et féminisation de la main-d'oeuvre agricole salariée

Le travail agricole salarié des femmes, entre précarité et autonomie

Précarisation et renouvellement des rapports de domination à diverses échelles

Pluralité des appartenances identitaires paysannes et imbrication des rapports de domination

Le travail et le rapport patrimonial à la terre au coeur de territorialités paysannes

Des identités professionnelles et de classe aux contours brouillés

Une territorialité fondée sur des appartenances identitaires régionales et tribales exacerbées en cas de conflit

Imbrication des rapports de domination et contestations des paysans

 

Conclusion

Une différenciation des exploitations impulsée par les politiques publiques

La précarisation foncière des paysans : des facteurs multiples

Les appropriations foncières : un révélateur des dynamiques capitalistes dans des contextes spécifiques

Sidi Bouzid : du "mirage vert" à la crise d'un modèle agricole

Dynamiques foncières et contestations sociales : des liens indirects mais tangibles

Elites domestiques, land grabbing et dualisme agraire

Des appartenances identitaires paysannes complexes

 

A découvrir également...

Agricultures famililales et développement rural en Méditerranée

Réseau Agricultures FAmiliales Comparées

Agricultures familiales et développement rural en Méditerranée

Onze études traitent de l'état des zones rurales dans une perspective nationale puis régionale. Elles mettent l'accent sur les relations entre agriculture et développement rural.

35,00 €

Plus de détail

Agriculture et alimentation en Méditerranée. Les défis de la mondialisation

SALAH BACHTA Mohamed, GHERSI Gérard

Agriculture et alimentation en Méditerranée. Les défis de la mondialisation

Beaucoup d'espoirs sont nés du "processus de Barcelone", engagé en novembre 1995 pour favoriser la transition économique des pays tiers méditerranéens et renforcer l'intégration régionale.

28,00 €

Plus de détail

Villes et campagnes en relations. Regards croisés Nords-Suds

BERGER Martine et CHALEARD Jean-Louis (dir.)

Villes et campagnes en relations. Regards croisés Nords-Suds

Cet ouvrage propose de réinterroger ces relations dans un contexte de métropolisation, de globalisation, d’urbanisation accélérée dans les Suds et d’étalement urbain dans les Nords en...

29,00 €

Plus de détail

L'exception tunisienne. Variations sur un mythe

CAMAU Michel

L'exception tunisienne. Variations sur un mythe

Le thème de l’exception tunisienne défie le temps. Il s’inscrit dans une longue tradition, sous la plume des auteurs les plus divers. Il a désormais pour principal référent, non plus le...

25,00 €

Plus de détail

Médias et recompositions politiques dans la Tunisie post-Ben Ali

KLAUS Enrique et KOCH Olivier

Médias et recompositions politiques dans la Tunisie post-Ben Ali

Cet ouvrage tente de faire la lumière sur ces changements dans le secteur médiatique à un moment charnière de l'histoire de la Tunisie.

25,00 €

Plus de détail

  • annee_oeuvre 2021
  • auteur_nom_oeuvre FAUTRAS
  • auteur_prenom_oeuvre Mathilde
  • code_barre_ean_oeuvre 9782811128159
  • date_publication_oeuvre 2021-04-08
  • dilicom_auteur_oeuvre FAUTRAS Mathilde
  • editeur_oeuvre Karthala
  • hauteur_oeuvre 210
  • isbn_oeuvre 9782811128159
  • largeur_oeuvre 150
  • nombre_page_oeuvre 494
  • titre_litteraire_oeuvre Paysans dans la révolution. Un défi tunisien
  • tva_oeuvre 5.5

Newsletter

Afin d'être tenu informé de notre actualité, vous pouvez vous inscrire à notre lettre de diffusion.