Les incontournables

Les Editions Karthala présentent la sélection des Incontournables, les ouvrages de référence.

Voir tous les incontournables

Maison d'édition Karthala

La maison d'édition Karthala a été fondée en mai 1980, à Paris, avec pour objectif la publication et la diffusion de textes sur les questions internationales en rapport avec les pays du Sud. Vingt ans après les indépendances des années 1950 et 1960, le besoin se faisait sentir de nouvelles approches politiques de ce que l'on appelait alors le "Tiers monde", et en particulier de l'Afrique.


Un article sur RFI par Sabine Cessou (31 octobre 2014) "Les éditions Karthala prennent un coup de jeune"

 


En savoir davantage

SERRES Thomas

L'Algérie face à la catastrophe suspendue. Gérer la crise et blâmer le peuple sous Bouteflika (1999-2014)

28,00 € TTC

Résumé

En combinant les apports de l’observation sociologique et de la théorie critique, ce livre s’efforce de dépasser les fictions qui suggèrent l’existence d’un « Système » omnipotent, impersonnel et corrupteur, en décortiquant les transformations de l’ordre politique algérien au cours des trois premiers mandats d’Abdelaziz Bouteflika.

En coédition avec l'IRMC.

Détails

ISBN 9782811126261
Nombre de pages 312
Hauteur 240 mm
Largeur 160 mm
Date de parution 2019
Date de publication 11/03/2019

Editeur

Karthala

Collection

Hommes et sociétés

Zone(s) géographique(s)

Afrique

Thématique(s)

Histoire, Politique

Description complète

Coédition Karthala - IRMC Tunis.

L’Algérie n’est pas l’exception autoritaire illisible que l’on présente parfois. En combinant les apports de l’observation sociologique et de la théorie critique, ce livre s’efforce de dépasser les fictions qui suggèrent l’existence d’un « Système » omnipotent, impersonnel et corrupteur, en décortiquant les transformations de l’ordre politique algérien au cours des trois premiers mandats d’Abdelaziz Bouteflika. Rendue à la fois possible et nécessaire par la crise qui a touché le pays à partir de la fin des années 1980, cette mise à jour s’est faite en accord avec des tendances globalisées qu’elle imite ou précède, avec en arrière-fond le spectre d’une catastrophe qui menacerait de replonger le pays dans la guerre civile.

Cet ouvrage part du postulat que l’Algérie est confrontée à une crise toujours latente. Le souvenir de la décennie noire (1992-1999) nourrit ainsi l’idée d’une menace existentielle pesant sur le pays, orientant les politiques gouvernementales et les stratégies des acteurs. Cette situation a une dimension objective, puisqu’elle fait écho à une contestation fragmentée mais néanmoins permanente ainsi qu’aux contradictions internes du cartel qui tient l’État algérien. Elle a aussi une dimension subjective dans la mesure où les discours catastrophistes irriguent l’espace public, annonçant un bouleversement sans cesse repoussé. La crise latente est donc devenue une ressource qui justifie les dispositifs sécuritaires, mais aussi les réformes politiques et économiques.

Par ailleurs, ce livre étudie aussi la violence symbolique qui accompagne la suspension de la catastrophe. L’incertitude brouille les cartes, questionne le passé et hypothèque l’avenir ; elle touche de plein fouet l’image de la communauté imaginaire, sans invalider totalement l’idéal de sainteté politique sur lequel l’ordre politique algérien a été bâti après 1962. La recherche de sens conduit néanmoins à des discours imputant la responsabilité des problèmes du pays à la population. Les déséquilibres structurels et les choix politiques s’effacent devant l’image d’une société prétendument malade et/ou pré-moderne. Dès lors, le « Système », aussi corrompu et violent qu’il puisse paraître, est naturalisé. Les dirigeants, mais aussi certains de leurs opposants les plus critiques, endossent alors un rôle disciplinaire pour contrôler une masse anarchique et manipulable.

Thomas Serres est docteur en science politique de l’École des hautes études en sciences sociales. Il est chercheur associé à l’UMR Développement et Sociétés et enseigne actuellement à l’Université de Californie-Santa Cruz.

Table des matières

Préface de Hamit Bozarslan

Introduction

 

CHAPITRE 1 : Une crise sans fin ?

Une crise en trois temps

Esquisse d’une théorie de la crise

Les élections présidentielles d’avril 2014

Quelques questions

 

CHAPITRE 2 : Luttes au coeur de l’État

La présidence et le « Système »

L’ombre des prétoriens

Les mystères du cartel qui tient l’État

L’éternel retour

 

CHAPITRE 3 : Complices et labyrinthes

Le champ étatique

À la périphérie de l’État

Réseaux et Labyrinthes

Les espaces labyrinthiens de l’ordre

 

CHAPITRE 4 : Partis de l’ordre

Le coeur de l’alliance présidentielle

Le prix de la cooptation : le cas du MSP

Pluralisme et apolitisme

Discours de l’ordre

L’impossible euphémisation


CHAPITRE 5 : La dissidence face à l’encadrement des libertés

Le printemps algérien

Les voies de la critique

Censure et répression

L’insularité contestataire : le cas berbériste

Oppositions sans solution

 

CHAPITRE 6 : Contestation et quotidien critique

L’état d’inégalité sociale

Au Sud, le vent se lève

Le quotidien critique

La fatigue sociale

La crise persiste, à qui la faute ?

 

CHAPITRE 7 : À la recherche du sens perdu

Le règne de l’incertitude

La glaciation du sens et le rejet du cynisme

Les analystes symboliques et la reproduction du culturalisme

Incorporation et rejet des caricatures

Le versant symbolique de la crise

 

Conclusion

A découvrir également...

Grèves et conflits politiques en Algérie

BENAMROUCHE Amar

Grèves et conflits politiques en Algérie

Au regard de l'actualité, et au moment où le phénomène de l'islamisme politique focalise la plupart des études qui portent sur l'Algérie, une réflexion sur les conflits du travail,...

28,00 €

Plus de détail

L'Etat face aux débordements du social au Maghreb. Formation, travail et protection sociale

CATUSSE Myriam, DESTREMAU Blandine et VERDIER Eric (sous la direction de)

L'Etat face aux débordements du social au Maghreb. Formation, travail et protection sociale

Au Maghreb, sous l'empire de la renégociation de la dette publique et des injonctions des organismes internationaux, "l'Etat développeur" des lendemains de l'indépendance.

29,00 €

Plus de détail

Enfants de harkis et enfants d'émigrés. Parcours croisés, identité à recoudre

SPINA Rossella

Enfants de harkis et enfants d'émigrés. Parcours croisés, identité à recoudre

Le 5 juillet 1962, l’Algérie devient indépendante de la France. Cinquante ans après, les mémoires ne se sont pas entièrement apaisées sur les deux rives de la Méditerranée autour de...

23,00 €

Plus de détail

5 Figures de l'émancipation algérienne

KELLE Michel

5 Figures de l'émancipation algérienne

Attachés à la fois à la France et à l’Algérie, cette femme et ces hommes ont voulu oeuvrer pour une paix juste et rapide et pour la cohabitation continuée d’une communauté...

20,00 €

Plus de détail

Clientélisme et patronage dans l'Algérie contemporaine

HACHEMAOUI Mohammed

Clientélisme et patronage dans l'Algérie contemporaine

A l’inverse des schémas préconçus, cet ouvrage entreprend une immersion ethnographique pour percer l’énigme de la politique en Algérie. En projetant la lumière sur le rôle peu...

19,00 €

Plus de détail

Politique africaine N-137 L’Algérie aux marges de l’État

DAHOU Tarik, SIDI MOUSSA Nejib (Coordonné par)

Politique africaine N-137 L’Algérie aux marges de l’État

Ce dossier propose d’appréhender les transformations des modes de gouvernement à partir des marges spatiales, économiques et politiques de l’État, à travers une dialectique des normes et des...

20,00 €

Plus de détail

Les traversées migratoires dans l'Algérie contemporaine. Africains subsahariens et Algériens vers l'exil

CHENA Salim

Les traversées migratoires dans l'Algérie contemporaine. Africains subsahariens et Algériens vers l'exil

Les migrations internationales occupent une place de plus en plus importante dans l’espace public. En revenant sur les conditions des migrations irrégulières vers et à partir de l’Algérie, cet ouvrage vise...

24,00 €

Plus de détail

Les lieux de la mémoire de la guerre d'indépendance algérienne

ALCARAZ Emmanuel

Les lieux de mémoire de la guerre d'indépendance algérienne

Cet ouvrage se propose de revisiter la mémoire nationale algérienne pour montrer combien celle-ci participe à fois à la légitimation et à la contestation du pouvoir dans une société...

24,00 €

Plus de détail

Gouverner la mer en Algérie. Politique en eaux troubles

DAHOU Tarik

Gouverner la mer en Algérie. Politique en eaux troubles

La politique maritime en Algérie s’inscrit dans un faisceau de normes internationales, nationales et locales. Leur confrontation résulte des logiques de pouvoir qui déterminent l’accès aux espaces et aux...

24,00 €

Plus de détail

  • annee_oeuvre 2019
  • auteur_nom_oeuvre SERRES
  • auteur_prenom_oeuvre Thomas
  • code_barre_ean_oeuvre 9782811126261
  • date_publication_oeuvre 2019-03-11
  • dilicom_auteur_oeuvre SERRES THOMAS
  • editeur_oeuvre Karthala
  • hauteur_oeuvre 240
  • isbn_oeuvre 9782811126261
  • largeur_oeuvre 160
  • nombre_page_oeuvre 312
  • titre_litteraire_oeuvre L'Algérie face à la catastrophe suspendue. Gérer la crise et blâmer le peuple sous Bouteflika (1999-2014)

Newsletter

Afin d'être tenu informé de notre actualité, vous pouvez vous inscrire à notre lettre de diffusion.