Les incontournables

Les Editions Karthala présentent la sélection des Incontournables, les ouvrages de référence.

Voir tous les incontournables

Maison d'édition Karthala

La maison d'édition Karthala a été fondée en mai 1980, à Paris, avec pour objectif la publication et la diffusion de textes sur les questions internationales en rapport avec les pays du Sud. Vingt ans après les indépendances des années 1950 et 1960, le besoin se faisait sentir de nouvelles approches politiques de ce que l'on appelait alors le "Tiers monde", et en particulier de l'Afrique.


Un article sur RFI par Sabine Cessou (31 octobre 2014) "Les éditions Karthala prennent un coup de jeune"

 


En savoir davantage

ERDINÇ Işıl et GOURISSE Benjamin (dir.)

La domination politique en Turquie. Une analyse relationnelle

32,00 € TTC

Résumé

Ce livre analyse les reconfigurations du politique en Turquie en mettant à l’épreuve différentes perspectives et en proposant de nouveaux questionnements, élaborés principalement à partir d’enquêtes qualitatives sur la Turquie et de réflexions théoriques construites sur d’autres terrains.

Détails

ISBN 9782811129927
Nombre de pages 554
Hauteur 240 mm
Largeur 160 mm
Date de parution 2022
Date de publication 09/06/2022

Editeur

Karthala

Collection

Meydan

Zone(s) géographique(s)

Orient

Thématique(s)

Politique

Description complète

Ce livre analyse les reconfigurations du politique en Turquie en mettant à l’épreuve différentes perspectives et en proposant de nouveaux questionnements, élaborés principalement à partir d’enquêtes qualitatives sur la Turquie et de réflexions théoriques construites sur d’autres terrains.
En observant les ramifications économiques, confessionnelles, ethniques et sociales de la domination politique et de sa contestation, les historiens, anthropologues, sociologues et politistes rassemblés ici étudient notamment : les modalités de structuration et de reproduction des champs du pouvoir ; les processus d’autonomisation et de perte d’autonomie des institutions et des champs sociaux ; les modes de légitimation et de contestation des ordres politiques. Ce faisant, les contributions portent sur les intermédiaires de gouvernement, les maires de quartier, les stratégies syndicales, les manifestations, les politiques publiques, les madrasas clandestines kurdes, la démilitarisation de la politique étrangère et la répression menée par l’État à l’encontre de ses opposants à l’étranger.
L’ouvrage apporte ainsi une contribution importante aux débats en sciences sociales relatifs à la recomposition des États et des modes de gouvernement, à l’hybridation des régimes politiques, aux compétitions/coopération entre différentes échelles de pouvoirs et à l’articulation des dynamiques locales, nationales et internationales dans la pérennisation et la contestation des rapports de domination politique.

Isil Erdinç est enseignante-chercheuse au sein du département des sciences sociales et des sciences du travail de l’Université libre de Bruxelles et rattachée au centre de recherche METICES. Elle est l’auteure de Syndicats et politique en Turquie (2002-2015) (Dalloz, 2018).
Benjamin Gourisse est professeur de science politique à l’Institut d’études politiques de Toulouse. Il est l’auteur de La Violence politique en Turquie (Karthala, 2014) et de L’Art de l’État (en codirection avec M. Aymes et É. Massicard, Karthala, 2014).

 

Table des matières

 

Introduction. De l’étude des régimes politiques à l’analyse des ressorts sociaux de la domination politique par Işıl Erdinç et Benjamin Gourisse

1. Le champ du pouvoir dans une configuration à faible autonomie des champs : la République de Turquie (1923-1945) par Gilles Dorronsoro et Benjamin Gourisse

2. Yan, of, ef, viç, iç, is, dis, pulos, aki, zade, mahdum et bin. La réforme des noms de famille, les « non-musulmans » et la production légale de l’incertitude dans la Turquie postgénocidaire par Emmanuel Szurek

3. Du parti unique au parti majoritaire. Une sociologie du changement de régime par les élites locales (1946-1960) par Béatrice Garapon

4. De l’infra-politique au politique. La politisation par l’enseignement dans les madrasas clandestines kurdes par Adnan Çelik

5. Une trajectoire originale de (dés)autonomisation de l’échelle locale par rapport à la sphère partisane : les maires de quartier en Turquie républicaine par Élise Massicard

6. « Nous construisons des ponts ». Des femmes intermédiaires du gouvernement local sous l’AKP en Turquie par Prunelle Aymé

7. Stratégies locales d’inclusion économique. Monétisation de l’assistance sociale dans deux arrondissements turcs par Ceren Ark-Yıldırım et Marc Smyrl

8. La difficile autonomisation du local sous le gouvernement AKP : les relations syndicats-partis à Sakarya par Işıl Erdinç

9. De la contestation à la légitimation. La rue comme espace politique par Ayşen Uysal

10. Gouverner par le patrimoine. Responsabilisation et destitution municipale à Diyarbakır, sur le fil du classement UNESCO (1999-2019) par Julien Boucly

11. La chute d’une enclave autoritaire. Démilitarisation de la politique étrangère sur le dossier kurde irakien et consolidation du pouvoir de l’AKP en Turquie (2003-2009) par Yohanan Benhaïm

12. Penser les reconfigurations du régime turc de l’AKP et du mouvement Gülen à l’international. La répression par l’État turc du mouvement Gülen au Sénégal par Gabrielle Angey

A découvrir également...

Ordre et désordres dans l'Istanbul ottomane (1879-1909)

LEVY-AKSU Noémi

Ordre et désordres dans l'Istanbul ottomane (1879-1909)

Capitale de l’Empire ottoman, ville-port caractérisée par une grande diversité ethnique et confessionnelle, Istanbul est à la fi n du XIXe siècle une métropole de près d’un million...

29,00 €

Plus de détail

L'art de l'Etat en Turquie. Arrangements de l'action publique de la fin de l'Empire ottoman à nos jours

AYMES Marc, GOURISSE Benjamin, MASSICARD Elise (dir.)

L'art de l'Etat en Turquie. Arrangements de l'action publique de la fin de l'Empire ottoman à nos jours

Ce livre est le fruit d’un travail collectif rassemblant historiens, politistes, sociologues, anthropologues et géographes, sur des objets aussi divers que la politique religieuse, les effets socialisateurs du service militaire,...

32,00 €

Plus de détail

La violence politique en Turquie. L'Etat en jeu (1975-1980)

GOURISSE Benjamin

La violence politique en Turquie. L'Etat en jeu (1975-1980)

Cette enquête magistrale reconsidère le mythe de l’État « fort » en Turquie. Une leçon qui vaut pour l’Empire ottoman et le régime autoritaire kémaliste de...

27,00 €

Plus de détail

Marges et pouvoir dans l'espace (post-)ottoman. XIXe-XXe siècles

BOZARSLAN Hamit (dir.)

Marges et pouvoir dans l'espace (post-)ottoman. XIXe-XXe siècles

Les destins de l’Empire ottoman finissant et de l’espace postottoman ont été déterminés non pas par des « majorités silencieuses », mais par des acteurs souvent jeunes et issus des...

29,00 €

Plus de détail

Gouverner par la proximité. Une sociologie politique des maires de quartier en Turquie

MASSICARD Elise

Gouverner par la proximité. Une sociologie politique des maires de quartier en Turquie

Fondée sur une longue expérience de terrain et une riche enquête quasi ethnographique, cette analyse de l’État «par le bas», au niveau local et au quotidien, éclaire d’un jour nouveau la...

29,00 €

Plus de détail

  • annee_oeuvre 2022
  • auteur_nom_oeuvre ERDINÇ Işıl et GOURISSE Benjamin (dir.)
  • code_barre_ean_oeuvre 9782811129927
  • date_publication_oeuvre 2022-06-09
  • dilicom_auteur_oeuvre ERDINÇ Işıl et GOURISSE Benjamin (dir.)
  • editeur_oeuvre Karthala
  • hauteur_oeuvre 240
  • isbn_oeuvre 9782811129927
  • largeur_oeuvre 160
  • nombre_page_oeuvre 554
  • titre_litteraire_oeuvre La domination politique en Turquie. Une analyse relationnelle
  • tva_oeuvre 5.5

Newsletter

Afin d'être tenu informé de notre actualité, vous pouvez vous inscrire à notre lettre de diffusion.