Les incontournables

Les Editions Karthala présentent la sélection des Incontournables, les ouvrages de référence.

Voir tous les incontournables

Maison d'édition Karthala

La maison d'édition Karthala a été fondée en mai 1980, à Paris, avec pour objectif la publication et la diffusion de textes sur les questions internationales en rapport avec les pays du Sud. Vingt ans après les indépendances des années 1950 et 1960, le besoin se faisait sentir de nouvelles approches politiques de ce que l'on appelait alors le "Tiers monde", et en particulier de l'Afrique.


Un article sur RFI par Sabine Cessou (31 octobre 2014) "Les éditions Karthala prennent un coup de jeune"

 


En savoir davantage

STEEMERS Vivan

Disponible en eBook
Le (néo)colonialisme littéraire

24,00 € TTC

Résumé

Cette étude présente le discours éditorial et critique de la première édition de quatre romans africains francophones publiés en métropole pendant les années 1950-1970. 

Détails

ISBN 9782811107642
Nombre de pages 200
Hauteur 215 mm
Largeur 135 mm
Date de parution 2012
Date de publication 12/10/2012

Editeur

Karthala

Collection

Lettres du Sud

Zone(s) géographique(s)

Europe, Afrique

Thématique(s)

Langues et littératures, Politique, Questions sociales

Description complète

Le texte littéraire ne naît pas en apesanteur, selon Edward Saïd. Il se présente dans un contexte historique et social et dépend pour son existence d’instances de pouvoir spécifiques : maisons d’édition, presse, critique, comités de prix littéraires. Ce constat s’impose avec encore plus de force lorsque l’on considère la situation des auteurs africains francophones qui sont presque entièrement tributaires de l’infrastructure éditoriale parisienne et des autres instances légitimantes du pays (anciennement) colonisateur.

Cette étude présente le discours éditorial et critique de la première édition de quatre romans africains francophones publiés en métropole pendant les années 1950-1970. En dépit d’un climat politico-social plutôt favorable aux écrivains africains au début des années 1950, la politisation croissante des maisons d’édition au cours de la deuxième moitié de cette décennie n’a pas manqué d’avoir une forte incidence sur la réception des romans de l’époque. Ainsi, le sort du Pauvre Christ de Bomba – roman férocement anticolonial de Mongo Beti – sera très différent, par exemple, de celui de L’Enfant noir de Camara Laye, dont le texte brosse un tableau idyllique de la vie des Guinéens sous la colonisation. De même, deux romans qui voient le jour pendant la première décennie post-indépendance – Les Soleils des indépendances d’Ahmadou Kourouma et Le Devoir de violence de Yambo Ouologuem – se voient réserver des sorts très divergents. La théorie de la production culturelle de Pierre Bourdieu et celle sur l’esthétique de la réception de Hans Robert Jauss fournissent les outils de l’analyse de la réception de ces quatre romans, qui font désormais partie des classiques de la littérature africaine francophone.

 

Vivan Steemers est maître de conférence à Western Michigan University aux États-Unis. Elle est spécialiste de littérature africaine francophone et de théorie de la traduction.

Ils en ont parlé

Une recension de l'ouvrage par Georges Pagé dans la revue de l'Académie des sciences d'Outre-mer

A découvrir également...

La littérature africaine et sa critique

MATESO Locha

La littérature africaine et sa critique

Dans les études littéraires consacrées à l'Afrique noire, l'attention s'est traditionnellement portée sur les auteurs et leurs oeuvres. En revanche on s'est beaucoup moins occupé du destinataire de...

28,00 €

Plus de détail

Les champs littéraires africains

FONKOUA Romuald, HALEN Pierre (textes réunis par), avec la collaboration de STADTLER Katharina

Les champs littéraires africains

La problématique des champs littéraires occupe une place de plus en plus importante dans les travaux actuels consacrés à la littérature. Les études rassemblées ici viennent rappeler que les...

26,00 €

Plus de détail

Aux sources du roman colonial. L'Afrique à la fin du XIXe siècle

SEILLAN Jean-Marie

Aux sources du roman colonial. L'Afrique à la fin du XIXe siècle

Les discours tenus aujourd'hui sur l'Afrique restent pour une large part pénétrés des fantasmes nourris par la conquête coloniale à la fin du XIXe siècle.

30,00 €

Plus de détail

De la littérature coloniale à la littérature africaine. Prétextes-Contextes-Intertextes

RIESZ Jànos

De la littérature coloniale à la littérature africaine. Prétextes - Contextes - Intertextes

La littérature africaine en langues européennes se trouve, depuis ses origines, confrontée à une masse de textes issus de la littérature coloniale d'une grande variété tant par les genres et la...

29,00 €

Plus de détail

Les littératures africaines, Textes et terrains

COULON Virginia, GARNIER Xavier (dir.)

Les littératures africaines. Textes et terrains

Ce livre est un hommage à Alain Ricard dont les recherches, ont été d’un apport considérable pour une meilleure connaissance des dynamiques littéraires et artistiques sur le continent africain.

39,00 €

Plus de détail

Littératures africaines et territoires

ALBERT Christine, ABOMO-MAURIN Rose-Marie, GARNIER Xavier et PRIGNITZ Gisèle (sous la direction de)

Littératures africaines et territoires

Quelle est la relation que les écrivains africains entretiennent avec le territoire ? Cette relation a-t-elle évolué au cours des décennies ? Comment les territoires sont-ils représentés ou mis en jeu...

24,00 €

Plus de détail

  • annee_oeuvre 2012
  • auteur_nom_oeuvre STEEMERS
  • auteur_prenom_oeuvre Vivan
  • code_barre_ean_oeuvre 9782811107642
  • date_application_tarif_oeuvre 2012-10-12
  • date_publication_oeuvre 2012-10-12
  • dilicom_auteur_oeuvre STEEMERS VIVAN
  • editeur_oeuvre Karthala
  • fichier_pdf_oeuvre 9782811107642.pdf
  • hauteur_oeuvre 215
  • isbn_oeuvre 9782811107642
  • largeur_oeuvre 135
  • nombre_page_oeuvre 200
  • present_dans_google_book_oeuvre 2
  • prix_pdf_oeuvre 1
  • titre_litteraire_oeuvre (Néo)colonialisme littéraire (Le)

Newsletter

Afin d'être tenu informé de notre actualité, vous pouvez vous inscrire à notre lettre de diffusion.